La greffe capillaire à Istanbul : ce qu’il faut savoir

La chute de cheveux est souvent synonyme de complexe, particulièrement pour l’homme. Et, quelle que soit la source de ce problème, calvitie ou alopécie, il n’y a pas encore eu jusqu’à maintenant de traitement efficace. C’est l’une des raisons pour laquelle la plupart des personnes souffrant de ces maladies se tournent vers l’implant capillaire. En effet, la chute de cheveux fait partie des préoccupations de la médecine moderne. Et même si les chercheurs dans ce domaine ont déjà trouvé les meilleures techniques pour réaliser une greffe de cheveux, ils ne cessent d’investir pour développer des techniques encore plus modernes. En matière de greffe capillaire, la destination par excellence est l’Istanbul, la capitale turque. Pourquoi ? On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet dans cet article.

L’Istanbul, la destination par excellence pour la greffe de cheveux

La greffe de cheveux Turquie, toutes les personnes souffrant de perte de cheveux savent très bien que c’est la meilleure option qui s’offre à eux. Mis à part les traitements médicamenteux qui sont inefficaces, l’implant capillaire est la seule issue qui va leur permettre de retrouver une belle chevelure. La question est de savoir pourquoi la Turquie alors qu’on peut trouver de nombreuses cliniques spécialisées en implant capillaire en France, en Allemagne, en Espagne et aux États-Unis. Le premier argument qui attire les patients est le prix greffe de cheveux Turquie. En effet, une opération de greffe de cheveux en Turquie coûte deux, voire trois fois moins cher par rapport à celle des cliniques européennes. Et ce quelle que soit la technique d’implant capillaire utilisée. Cela est dû au fait que l’euro, le livre sterling ou encore le dollar aient beaucoup de valeur par rapport à la monnaie turque. S’il faut dépenser 10 000 euros (coût de l’intervention) dans les cliniques françaises pour 5 000 greffons, il faut le diviser par trois dans les cliniques turques. Et ce qui est intéressant avec ces dernières, c’est que le tarif proposé ne prend pas uniquement en charge le coût de l’opération. Il inclut déjà les frais de transport, les frais d’hébergement, les repas et les divers frais médicaux.

L’Istanbul, le numéro un en implant capillaire

alopécie androgénétique
Crédits : Pixabay

Pour trouver les vrais spécialistes en implant capillaire, il faut se rendre à Istanbul. Ce n’est pas seulement une question d’argent. C’est également une question de garantie. En optant pour les cliniques turques, on est sûr d’avoir de très bon résultat dans les mois qui suivent l’intervention. Afin de satisfaire leurs patients, les cliniques proposent différentes techniques et se servent d’outils à la pointe de la technologie. Outre la FUT (Follicular Unit Transplantation), la FUE (Follicular Unit Extraction) et la DHI ((Direct Hair Implantation) qui sont déjà connues des patients, les chercheurs turcs ont pu développer un nouveau procédé de greffe de cheveux en 2021. Il s’agit de la DHI Sapphire. Parfait mélange de DHI et de FUE, la DHI Sapphire reste à ce jour la technique d’implant capillaire la plus innovante. Outre le fait qu’elle ne nécessite pas d’anesthésie générale, les patients qui optent pour cette technique n’auront également pas de cicatrices. Ces dernières années, la Turquie est devenue la destination par excellence en termes de chirurgie plastique, chirurgie esthétique et bien évidemment en implant capillaire. Le pays possède aujourd’hui la plupart des meilleures cliniques au monde et c’est très bénéfique pour son économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.