Acquérir un bien immobilier via la vente à réméré, c’est possible ?

Beaucoup de gens rêvent de devenir propriétaires, mais force est d’admettre qu’acquérir un bien immobilier demande une somme conséquente. Pour payer moins cher un appartement ou une maison, il y a la vente à réméré, une technique de transaction immobilière que peu de personnes ne connaissent pas encore. Afin d’acquérir un bien immobilier via la vente à réméré, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce qu’on appelle vente à réméré ?

Vente à réméré, le réméré ou la vente avec faculté d’achat existe depuis l’ère médiévale, et c’est grâce au Code civil que cette pratique est devenue légale, c’était depuis le 19ème siècle. Concrètement, c’est un concept consistant à vendre de manière temporaire un bien immobilier et à le racheter après une période donnée, c’est entre 6 mois et 5 ans. Ce type de vente est fait pour les propriétaires cherchant des capitaux et n’ayant pas accès au financement bancaire tout en désirant garder leur patrimoine immobilier. Il s’agit surtout des individus fichés FICP, ceux qui n’ont pas de revenus domiciliés en Hexagone et ceux qui ont une entrée d’argent certaine prochainement, mais qui ne peuvent pas souscrire à un prêt et qui ont un besoin urgent de trésorerie. Ils ont 5 ans pour retrouver leur équilibre financier, et ils peuvent demander un crédit pour récupérer leur bien immobilier. Pour être légale, la vente à réméré doit être passée avec un notaire qui officialise la transaction au moyen d’un acte notarié.

Les avantages de l’achat à réméré

Acheter un bien immobilier à réméré présente de multiples avantages pour l’investisseur. Le premier atout de cette transaction est qu’il acquit un bien décoté par rapport à la valeur de marché, la décote est aux alentours de 30 %. Aussi, s’il laisse le vendeur propriétaire occuper le bien vendu, il touche tous les mois une indemnité d’occupation précaire, et ce, pendant 5 ans, le délai où le vendeur a la possibilité de racheter le bien. Le prix de rachat est prédéfini dans le contrat de vente à réméré tout comme l’indemnité d’occupation précaire. À l’achat de son bien, le vendeur restitue le prix de vente ainsi que les frais engagés par l’investisseur pour entretenir et réparer le bien en vue d’augmenter sa valeur. Au cas où le vendeur n’arrive pas à racheter son bien durant le délai de 5 ans, la clause du droit d’achat est annulée, et l’investisseur devient alors le propriétaire.

Les étapes de la vente à réméré

achat réméré
Crédits : Twenty20

La vente à réméré se passe en différentes étapes. Il faut avant tout approcher un professionnel afin qu’il étudie le dossier du propriétaire. Après, un expert en immobilier va évaluer le bien qui est proposé à la vente. Ensuite, il sera vendu par acte notarié à un investisseur privé ou à un particulier pour une durée de 5 ans. Une fois que la situation financière du vendeur et rétablie, il peut racheter son bien à un prix préalablement convenu dans le contrat. Pour le rachat, il peut contracter un prêt immobilier. S’il ne rachète pas dans le délai, il perd son bien, et l’investisseur a la qualité de propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *