Rénovation électrique : quand doit-on s’y mettre ?

Vous venez d’acheter une maison ancienne ? Si elle date de plus de 20 ans et si elle a une installation électrique vétuste, vous devrez passer par une rénovation électrique. Ça permet de mettre aux normes le réseau électrique. Il faut savoir que les anciennes installations électriques ne sont pas faites pour alimenter tous les appareils qu’on utilise actuellement. De plus, une installation électrique obsolète présente des dangers pour les occupants et pour les biens.

Pourquoi passer par la rénovation électrique ?

Habiter dans une maison avec une vieille installation électrique présente des risques, car cette dernière n’est pas conforme aux règles et aux normes de sécurité actuelles. Certes, la rénovation électrique n’est pas obligatoire sauf danger immanent, mais c’est nécessaire afin de protéger les personnes et les installations. Les travaux de rénovation électrique proposés par électricien levallois consistent surtout à remettre aux normes le réseau. En Hexagone, les installations électriques neuves doivent suivre la norme NF C15-100. Cette dernière exige l’existence d’une protection différentielle pour chaque départ de circuit, au moins un équipement électrique pour chaque pièce, la présence de disjoncteurs pour chaque circuit, la présence d’une prise de terre et les obligations spécifiques pour les pièces à risque comme la cuisine et la salle de bain. Cette norme est obligatoire pour les constructions neuves avec un permis de construire établi après le 1er juin 2003, mais ce n’est pas le cas pour les maisons anciennes. En rénovant l’installation électrique, il y a moins de risque d’incendie et de dommages matériels ainsi que d’électrocution et d’accidents électriques. C’est aussi l’assurance d’une installation électrique sûre et économe et d’une protection complète en cas d’incident.

Les différentes étapes de la rénovation électrique.

rénovation électrique
Crédits : Twenty20

Avant toute chose, il est bon de savoir qu’il y a 2 sortes de rénovation électrique : partielle ou totale. La rénovation partielle ne concerne qu’une ou quelques pièces de la maison alors que la rénovation totale concerne toute l’installation électrique dans l’habitation (tableau électrique, éclairage, prises, interrupteurs, prises téléphoniques, antenne télévision, câbles à tirer…). Pour rénover une installation électrique, l’artisan électricien procède par étapes. Il commence par l’élaboration des plans de la future installation électrique avec l’emplacement des prises, des câbles et des interrupteurs. Après, il faut couper le courant pour faire le démantèlement du réseau électrique déjà existant. Ensuite, l’électricien procède au repérage et au marquage des nouvelles prises et des autres sorties électriques. Une fois que c’est fait, il installe les boîtiers d’encastrement et crée des saignées afin de raccorder les prises les unes aux autres. Il y a maintenant l’insertion de gaines et le rebouchage du plâtre sur les saignées. Les travaux de rénovation électrique se terminent par le passage des fils dans les gaines, l’installation du tableau électrique et le ralliement à la terre.

À noter qu’en cas d’incendie domestique causé par une installation vétuste, les compagnies d’assurance ne prennent pas en charge des dommages, et en cas d’installation dangereuse ou d’accident électrique, le propriétaire du logement risque des poursuites judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *