Combien de temps dure l’apprentissage pour devenir plombier professionnel ?

Le métier de plombier attire de plus en plus de personnes. L’activité peut être réalisée à son propre compte ou en tant que salarié. Ce professionnel travaille pour le compte des entreprises et des particuliers, et certains sont même capables de prendre en charge tout ce qui concerne le chauffage. Si cette profession vous intéresse, vous allez savoir tout de suite les formations existantes pour devenir plombier et le temps de l’apprentissage.

Les formations à suivre pour devenir plombier

Afin d’exercer le métier de plombier comme plombier 75016, vous devrez suivre des formations, c’est nécessaire afin de maîtriser toutes les situations une fois en activité. Le premier diplôme à acquérir est le CAP installateur sanitaire ou le CAP installateur thermique suite à une formation de 2 ans en apprentissage, alternance entre école et employeur ou en lycée professionnel. C’est après la 3ème année que ces études se passent. Pour aller plus loin, il est possible de présenter un BP équipement sanitaire et génie climatique ou un BTS fluides énergies environnements option génie sanitaire et thermique. Avec ces derniers, vous aurez toutes les compétences pour prendre en charge les interventions complexes ou pour exercer dans le secteur industriel. L’autre option est de suivre des formations complémentaires, ça permet de traiter les services attenants comme le MC zinguerie, c’est à faire une année suite au CAP auprès du CFA. Cependant, vous pourrez devenir plombier sans avoir un diplôme en cas d’une reconversion professionnelle. Mais les formations sont utiles pour travailler comme installateur en sanitaire et thermique. Vous avez également la possibilité de suivre une formation accélérée en 1 ou 2 ans.

Les différentes compétences d’un bon plombier

durée d'apprentissage plombierLe plombier doit avoir certaines compétences pour mener à bien son métier. Parmi elles, il y a l’assemblage, la soudure, la connexion et le façonnage des tuyauteries. Il faut aussi avoir des connaissances en réseaux de distribution de gaz et d’eau tout en connaissant les règles de sécurité et de conformité des installations. Il doit s’assurer de l’étanchéité des canalisations. Le plombier doit également savoir lire les plans, les schémas et les notices techniques. Mais encore, il est essentiel qu’il puisse savoir coordonner son travail avec celui des autres professionnels du bâtiment. Plus le plombier est polyvalent, plus il pourra proposer d’importants services comme l’aménagement du réseau de gaz, la conception d’une salle de bain, la pose de gouttières en zinc… Les qualités indispensables sont l’esprit d’équipe, l’autonomie, l’organisation, le sens de l’adaptation, la rigueur, la prise d’initiative…

En dernier et pas le moindre, le plombier doit posséder des signes de qualité RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement. C’est nécessaire pour que les particuliers puissent obtenir une aide financière du gouvernement pour le remplacement d’une chaudière ancienne en une chaudière à condensation, d’un chauffage à énergie solaire, bois ou électrique…

Pensez aussi à lire Devenir déménageur ? Comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *