Qu’y a-t-il à savoir concrètement sur les tiny House ?

Aujourd’hui, la tendance est au minimalisme. Ceci est la raison pour laquelle la tiny house ne cesse de gagner en popularité. C’est la parfaite demeure pour apprendre à vivre simplement avec le strict minimum. Sa désignation de maison écologique n’est donc pas usurpée. Qu’y a-t-il à connaître sur les micros maison ? C’est le sujet que nous aborderons dans le présent article.

Qu’est-ce qu’une tiny house ?

Il s’agit d’une maison construite en bois offrant une surface habitable maximale de 30 mètres carrés. C’est un type de propriété qui est énormément prisé par les personnes désireuses de vivre dans le plus grand respect de la nature. Dans une tiny house, les espaces intérieurs sont optimisés afin de procurer aux résidents un lieu de vie chaleureux et confortable. Pour habiter dans une tiny house, il est essentiel de pouvoir se contenter du peu en se débarrassant de tout ce qui est superflu. Cela revient donc à effectuer un tri minutieux pour se séparer des effets inutiles avant d’emménager. Une Tiny house offre des espaces de petite taille qu’il est possible de décorer avec un style très minimaliste. Si vous souhaitez en faire construire, optez pour le fabricant de tiny house Braumes.

Quelles sont les lois régissant les maisons de petite taille en France ?

Bien avant d’enclencher les travaux de construction d’une tiny house, il est primordial de se renseigner sur la législation française. Selon cette dernière, il existe deux variantes de Tiny house, à savoir les modèles fixes et les modèles mobiles. Celles qui sont déplaçables sont dotées de roues. Aucun permis n’est requis pour la construction de ce type de Tiny house. 

Toutefois, il est interdit de stationner plus de 3 mois par an sur un même emplacement même si la parcelle vous appartient. Pour y avoir droit, vous devez disposer d’une déclaration. Par ailleurs, la tiny house n’est pas perçue comme un logement à moins que vous ne fassiez une demande auprès de la mairie. La tiny house fixe est encadrée par la loi ALUR. Cela explique pourquoi sa construction requiert un permis délivré par les autorités compétentes. En plus, vous devrez détenir une autorisation de la mairie pour vous raccorder au réseau.

Somme toute, une tiny house est une maison minimaliste permettant de se rapprocher davantage de l’environnement. La surface habitable que propose cette dernière est suffisante pour mener une vie agréable et chaleureuse dans le respect de la nature. Elle existe en deux grandes variantes qui sont encadrées par des lois spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.